La révolution des médias sociaux

Plusieurs professionnels du marketing et de la communication pensent que les médias sociaux sont une mode et qu’il n’est pas nécessaire d’entreprendre des actions concrètes afin de suivre cette vague. Je vous laisse tout d’abord visionner cette vidéo (qui est en anglais) avant de vous donner mon point de vue.

J’imagine que tout le monde est d’accord pour dire qu’il ne s’agit pas d’une mode et qu’il est temps de s’adapter à cette nouvelle réalité. Alors je me pose la question suivante: est-ce que les gens qui disent ne pas croire à ces nouveaux médias n’y croient vraiment pas ou il s’agit de gens de la vieille école qui ne veulent tout simplement pas s’adapter et qui font tout pour ralentir le processus jusqu’au jour de leurs retraites? Malheureusement, le Québec accuse un retard de deux ans en ce qui a trait à ces nouvelles pratiques sociales.

D’autres billets traiteront des stratégies à adopter par les entreprises afin d’utiliser ces nouveaux médias et de les intégrer à leurs pratiques d’affaires.

4 Commentaires

  1. Ils seront bien surpris ceux qui doutent de la pertinence des médias sociaux!

  2. Salut Julie, content de voir que tu es venue faire un tour sur mon blogue. Je suis d’accord avec toi, mais ils ne seront p-e plus en affaires et ca va leur passer 10 pieds par dessus la tête… Je t’ai envoyé un email ajd via ton blog! On se reparle bientôt.

  3. Très bon vidéo instructif…beau blog en passant Nic!
    C’est certain que les médias sociaux sont très populaires mais encore là il ne faut pas que ça brime le respect de la vie privée! Je vois tout ces gens diffuser leur info hyper personnel sur Facebook/Twitter…en espérant que les vols d’identité ne prendront pas le dessus!

    PS: Je préfère Bing à Google mais bon…that’s life :)!!

    A+ Nic

  4. Thanks P-L! Je suis d’accord avec toi pour en ce qui concerne la vie privée…un peu moins pour ce qui est de Bing…compare les résultats de recherche tu vas voir que Bing a encore pas mal de croûtes à manger!

Laissez un commentaire

*