Comment bloguer en affaires?

Pour faire suite à mon précédent billet Pourquoi bloguer en affaires, je détaillerai dans cet article les bonnes pratiques à respecter pour votre blogue corporatif. Mon prochain billet sera de la même lignée et s’intitulera Sur quoi bloguer en affaires?.

Les bonnes pratiques

 

Qui est l’auteur du blogue?

Il est important, dès le commencement de votre blogue, de faire connaître l’identité de son éditeur en chef. L’un des objectifs premiers du blogue étant de favoriser l’échange et la conversation, il va de soi que les lecteurs de votre blogue seront plus enclin à échanger avec une vraie personne qu’avec un fantôme.

Il est donc fortement conseillé d’afficher la photo du ou de la rédactrice en chef avec une brève description de ses fonctions et de ses passions. Rien ne vous empêche d’avoir un blogue avec plusieurs contributeurs, en autant que ces contributeurs soient également bien présentés.

NOTE: Il faut tout de même faire attention et ne pas bâtir l’image de marque de votre blogue autour de l’éditeur en chef puisque si celui-ci quitte votre entreprise, le blogue doit pouvoir se perpétuer. Même chose en ce qui concerne le nom du blogue, il ne faut pas nommer votre blogue en fonction de son éditeur en chef. Ex: Le blogue de Nathalie.

Parler plus souvent des autres que de vous

 

Pourquoi les gens seraient intéressés à lire votre blogue si vous radotez le même message que sur votre site corporatif en leur disant que vous êtes si bon, si beau et si fin? Je traiterai dans mon prochain billet des sujets intéressants et amusants à considérer pour un blogue. Mais l’idée générale derrière tout cela est que votre blogue ne doit pas être une autre section de votre site internet où vous remâchez le même contenu mais dans des tournures différentes.

Votre blogue corporatif est le meilleur outil pour entamer votre réseautage dans la blogosphère et dans les médias sociaux. Parler des blogueurs influenceurs de votre domaine par l’entremise de votre blogue, vous aidera sans aucun doute à obtenir à votre tour de la visibilité sur ces dites plateformes.

Cette visibilité peut se traduire en trafic, en ventes, en notoriété mais également en acquisition de nombreux hyperliens qui vous aideront à améliorer votre position dans les moteurs de recherche. En effet, les hyperliens sont les facteurs les plus importants pour Google et le blogue est selon moi le meilleur outil pour acquérir des liens naturels.

 

 

Publier vos articles à intervalles réguliers

 

Il est conseillé de maintenir un rythme de publication constant. Lorsque votre blogue sera connu et aura plusieurs lecteurs fidèles, ces derniers reviendront souvent lire vos publications et s’attendront à ce que celles-ci soient publiées à intervalles réguliers.

Il n’y a pas nécessairement un rythme d’écriture optimal. Cela dépend de chaque blogueur. Il est préférable d’écrire moins souvent mais que vos articles soient plus pertinents. Tâchez donc de définir la fréquence de vos billets dès le début (une fois par semaine?  une fois par deux semaines? une fois par mois?). Autrement dit, faites ce que je dis, pas ce que je fais…

 

Connaître et récompenser vos lecteurs les plus fidèles

 

Puisque vos lecteurs les plus fidèles deviendront éventuellement, ou sont peut-être déjà, les ambassadeurs de votre marque sur le web et dans la vie, il est important de prendre le temps de les connaître un peu plus. Peut-être que ces derniers possèdent un blogue eux aussi. Dans ce cas, prenez le temps de lire leurs blogues et de commenter leurs articles. Et pourquoi ne pas leur donner de la visibilité et faire des liens vers leurs blogues à partir du vôtre?

Il s’agit en quelque sorte du même principe qu’une entreprise qui n’est pas sur le web. Celle-ci offre certains avantages à leurs meilleurs clients. Faites-en autant avec votre blogue pour vos lecteurs les plus fidèles.

Répondre aux commentaires

 

Lorsque vos lecteurs se donnent la peine d’écrire des commentaires, il va de soi que vous devez leur répondre. Que le commentaire soit négatif ou positif, vous devez trouver un moyen d’y répondre. Le fait d’avoir un blogue vous expose à la critique et si vous n’êtes pas prêt à la prendre, oubliez le projet.

Commenter sur les autres blogues

 

Michelle Blanc m’a déjà dit « pour chaque article publié sur ton blogue, tu dois aller commenter sur deux blogues ». En effet, afin de générer de l’engagement et des commentaires sur votre propre blogue, vous devez passer du temps à commenter les autres blogues.

Le fait de commenter sur les autres blogues qui traitent de sujets reliés au vôtre (blogues en lien avec votre marque) fera en sorte que ces derniers prennent connaissance de votre blogue puisque lorsque vous laissez un commentaire sur un blogue, vous avez la possibilité d’inclure l’adresse du vôtre. Ainsi, le blogueur qui s’aperçoit du nouveau commentaire que vous venez de lui laisser ira sans aucun doute visiter votre blogue pour voir de qui il s’agit. Cet activité fera connaître votre blogue auprès des autres blogueurs du milieu et augmentera les chances que ceux-ci parlent de vous et viennent commenter vos articles.

Autres points à ne pas oublier

Voici trois autres petits détails à ne pas oublier lors de la conception de votre blogue corporatif:

- Le « blogroll »: identifiez d’autres blogues intéressants que vous lisez et que vous voulez partager avec votre lectorat.

- Les outils de partage: faites en sorte que vos articles puissent être facilement partagés dans les médias sociaux.

- Les commentaires: il est important que les gens puissent laisser des commentaires et que les commentaires soient publiés instantanément sur votre blogue.

Conclusion

 

Bloguer dans les règles de l’art nécessite beaucoup de temps et d’efforts. Plusieurs entreprises oublient souvent ce dernier détail et commencent à bloguer sans suivre les principes de bases faute de temps. C’est pourquoi plusieurs blogues corporatifs ne rapportent pas les résultats escomptés.

Mon prochain billet dans lequel je vous fournirai des idées de sujets à traiter dans votre blogue s’intitulera Sur quoi bloguer en affaires?.

4 Commentaires

  1. Vraiment pertinent! Ça pouvait pas mieux tomber. :)

  2. Salut Sophie,

    Content de voir que c’est utile pour toi!

  3. Salut Nicola,
    très bon article, je vais tâcher de mettre ça en pratique!

  4. Merci pour ton commentaire Odile!

Laissez un commentaire

*